La Méthode qui fonctionne pour
Vivre de la Photographie durablement

Oui, je sais, vous avez déjà lu ce genre de phrase, pleine de promesses...
Il y a deux possibilités :
1 - Vous pouvez penser que c'est une arnaque, fermer cette page et continuer à scroller Facebook ou Instagram
2 - Ou alors faire preuve de curiosité et lire ce qui suit afin de vous faire votre propre avis
On commence ?


Êtes-vous vraiment Photographe Professionnel ?

Dire que l’on est photographe professionnel sur Facebook ou Instagram, c’est facile. Personne ne va vous contredire ni vérifier si c’est vraiment le cas.

D’ailleurs, obtenir un numéro Siret est aussi simple qu’acheter un appareil photo à la Fnac...


Pourtant, la grande majorité des « photographes pro » ne vivent en réalité PAS de la vente de leurs photos.

Même les photographes qui font partie de structures professionnelles, comme des collectifs ou des agences. 


Et oui...


Seule une toute petite partie des professionnels de l’image tirent la majorité de leurs revenus de leur production.

Les autres doivent faire autre chose pour boucler les fins de mois : vidéo, graphisme, rédaction, formation, ou encore des jobs alimentaires qui n’ont rien à voir avec la photo.

Et ce n’est pas grave !


Moi aussi j'ai fait face à ce problème, avant de vraiment vivre de la vente de mes photos aux entreprises et aux magazines.


Au cours des deux premières années de mon activité de photographes, je payais mes factures et mon loyer grâce à des petits boulots. J’ai été cuistot dans un restaurant, vendeur chez Décathlon et manutentionnaire chez Leclerc.


Le matin je tirais des palettes dans les rayons d’une grande surface, l’après-midi je préparais des reportages pour les magazines dans lesquels je rêvais d’être publié.



Et puis un jour j’ai eu une révélation.




À force de traîner sur Facebook et YouTube, je suis tombé sur les publications (et les pubs) de plusieurs "entrepreneurs du web" qui me promettais d’apprendre à gagner de l’argent sur internet avec un blog.

À l’époque il y avait aussi des coupes de champagne et des voitures de luxe dans leurs vidéos, mais c’était quand même moins vulgaire.


Poussé par ma curiosité de jeune journaliste fraîchement diplômé de mon master à Sciences-Po, j’ai cliqué sur les gros boutons oranges bien dégueulasses pour voir ce qu’il y avait de l’autre côté.


J’ai acheté des ebook, des formations en ligne et je me suis rendu à des séminaires animés par ces entrepreneurs du web. 


J’y ai rencontré des gens surprenants, intéressants, parfois même passionnants, et je me suis formé au marketing ainsi qu'au copywriting, l’art de vendre avec des mots, comme les publicitaires.


J’ai appris à "acquérir des sources de trafic", "convertir des prospects en clients", "fidéliser une audience qualifiée avec du contenu optimisé". Des mots barbares pour un ancien étudiant en Fac d’Histoire et de Journalisme comme moi.


Comment vendre des photos ? 


Dès le départ, j’ai fait le choix d’utiliser ces nouvelles compétences dans un domaine qui me passionnait énormément : le photojournalisme.


J’ai compris très tôt que pour être publié dans un magazine et devenir photoreporter, il n’y a qu’une solution : être capable de vendre ses photos à une rédaction. 


Bien entendu, il faut aussi faire de bonnes photos… mais c’est loin d’être suffisant !


S’il fallait « simplement » être doué en photographie pour être publié dans la presse et vivre de durablement de sa passion, tout le monde le ferait et vous ne seriez pas en train de me lire aujourd’hui, pour savoir comment je fais pour y arriver.


Tous les photographes savent qu’ils doivent enfiler la casquette de vendeur pour vivre de leur passion. C’est obligatoire.


Mais la plupart ne veulent pas le faire. Ils considèrent que c’est dégradant, déshonorant, ou encore "anti-artistique". Le fait est qu’ils n’y arrivent tout simplement pas.


Et pour cause : personne ne leur a appris à le faire !

(Vous avez eu des cours de marketing et de stratégie d'entreprise dans votre école de photo ou de journalisme vous ? Moi non plus...)


Les seuls qui ont abordé la question n’y sont pas arrivés eux-mêmes et se contentent de dire que ce n’est pas important, que "seules la qualité des photos et la passion comptent".


A contrario, le fait de côtoyer des gens qui ont déjà atteint les objectifs que vous vous êtes fixés, vous donnera la preuve que c’est possible et vous aurez  alors une chance de connaître le succès.


Le jour où j’ai rencontré des photographes ayant atteint les 6 chiffres de CA annuel en vendant des reportages, j’ai compris que c’était possible.

Le jour où j’ai vendu mon premier sujet photo pour 4500 euros à un magazine que j’idolâtrais, j’ai compris que c’était possible.


Quelques années plus tard et à force de travail, mes photos sont publiées dans les plus grands magazines.

La clé du succès : avoir une bonne stratégie 

Ce que j’ai surtout compris en intégrant cette communauté d’entrepreneurs du web et de "markéteurs" en ligne, c’est qu’au delà des techniques de vente, il faut mettre en place des stratégies.


On ne construit pas une maison sans avoir un plan et de solides fondations. C’est pareil pour une entreprise.


Monter une activité de photographe, que ce soit pour vendre des photos de mariages, de nouveaux-nés, de portraits, de reportages d’entreprise ou même de presse, cela demande d’avoir une bonne méthode.

La méthode du Photographe Stratège 



J’ai déjà dévoilé et longuement développé cette stratégie dans mon livre « Photographe Stratège » mais en gros, voici les 4 étapes principales à mettre en place de votre côté.


1/ Mindset d’entrepreneurs 


À l’image des fondations d'une maison, vous devez développer un état d’esprit qui vous permettra d’atteindre vos objectifs. 


2/ Positionnement 


Faire des photos c’est bien, mais savoir fixer ses tarifs, les proposer aux bonnes personnes et communiquer efficacement dessus, c’est mieux. 


3/ Stratégie de vente 


Facebook, Instagram, les likes, tout ça c’est bien. Mais pour la plupart des photographes, ça reste des "vanity metrics" et c’est juste bon pour l’ego. Alors qu’il existe des méthodes pour vendre et rentrer concrètement de l’argent avec ces outils. 


4/ Réseau 


Une fois que vous avez appris à structurer votre offre et à la vendre, on va optimiser tout ça pour augmenter significativement vos revenus. Cela passe par l’étape du réseau, la plus efficace pour gagner plus sans travailler plus.

La Masterclass
Photographe Pro 2.0


Cette méthode en 4 étapes n’est pas que le plan de ce livre ayant déjà été lu par des milliers de photographes.


C’est aussi la base de la Masterclass Photographe Pro 2.0 que j’ai lancé il y a quelques années.


Dans cette formation en ligne premium, je mets à disposition des élèves tous mes ateliers de formation.

Il y a des cours en vidéo sur la création et la vente de reportage, l’élaboration des tarifs, la vente en banque d’image, la création d’une activité de portraitiste, la productivité, l’écriture journalistique, les réseaux sociaux, etc…


Une partie de ces ateliers sont disponibles aussi pour les membres du Collectif DR, l’agence de presse que j’ai créé en 2019.


Pour résumer, cette Masterclass est comme une école, mais sans les inconvénients : pas besoin d’être présent tous les jours, on avance à son rythme et le contenu est amélioré avec le temps.


C’est sur ce dernier point que je veux insister le plus.


Depuis que j’ai lancé ce programme de formation, je ne me contente pas de créer des ateliers et les partager avec les élèves.


Mon objectif étant d’apporter le maximum de valeur, je complète régulièrement ces ateliers avec du nouveau contenu, de nouveaux cours qui vont préciser et améliorer les enseignements que je donne.


Si j’en parle ici, c’est parce que j’ai décidé de lancer un nouveau projet...

Bienvenue dans le Club des Stratèges !

Peu importe votre spécialité photo : presse, studio, mariage, portrait, animalier, etc. Rejoignez une nouvelle communauté puissante et bienveillante 

Ce que vous allez obtenir (et qui va vous faire gagner un temps de dingue)

Tous les jours, je reçois des messages de photographes professionnels (ou qui veulent devenir professionnels) me demandant des conseils pour lancer ou booster leur activité.


Certains ne peuvent pas encore intégrer le Collectif DR ni la Masterclass car ils n’ont pas les compétences ou les ressources pour le faire.


Cependant, mon objectif est d’aider le plus grand nombre de passionnés qui ont vraiment envie d’avancer dans cette belle profession.


J’ai donc décidé de construire un nouvel espace pour ma communauté : le Club des Stratèges.



L’offre est la suivante : participer chaque semaine à un cours en direct. On fait ça le lundi et ça dure environ 1 h (c’est souvent plus long parce que je réponds à toutes les questions que l’on me pose).

Ateliers de formation en ligne et en Direct

Toutes les semaines, un nouveau cours en vidéo pour apprendre de nouvelles techniques de marketing et de vente.

Mais également pour être plus productif et efficace.

On a déjà commencé...

Et voici tout ce que vous avez déjà raté :

#1 - Bâtir un solide Business Plan 

Avant de se lancer dans n'importe quelle activité, il faut comprendre son environnement et commencer par faire un plan.

C'est ce que l'on fait dans ce premier cours.

On va construire les fondations de votre activité en réfléchissant ensemble aux objectifs précis, mesurables et atteignables que vous pouvez viser. Notamment en termes de chiffre d'affaires.

Durée : 1h22 / Valeur : 97 euros

#2 - Gagner 30 000 euros de CA

Dans ce cours, on va voir ensemble 5 business plans différents pour un photographe qui souhaite se lancer (mariage /corporate / presse / portrait / édition)


L'objectif est simple : atteindre les 30 000 euros de chiffre d'affaires annuel grâce à l'une de ces spécialités photo.

Durée : 1h42 / Valeur : 97 euros

#3 - Développer son expertise

Sans expertise particulière, vous êtes obligé de subir la concurrence et entrer dans la guerre des prix. 

Scoop : cette guerre est perdue d'avance...

Dans cet atelier on va apprendre à devenir un expert pour dominer son marché et trouver des clients bien plus facilement !


Durée : 2h07 / Valeur : 97 euros

#4 - Gérer son énergie 

Comment faire plus en moins de temps ?

Il existe des méthodes et des techniques pour gagner en productivité, pour être plus efficace.

Cela passe par apprendre à mieux gérer son énergie au quotidien. Avec un invité spécial, nous partageons nos meilleurs conseils pour ne jamais perdre notre motivation et pour aller au bout de nos projets...

Durée : 1h30 / Valeur : 97 euros

#5 - Intégrer une structure pro 

Vous rêvez d'intégrer une agence de presse ou un collectif de photographe ?

Il faut d'abord comprendre comment ces structures professionnelles fonctionnent et ce qu'elles peuvent vous apporter concrètement.

Cet atelier va particulièrement plaire aux photographes qui veulent travailler avec la presse.

Durée : 1h06 / Valeur : 97 euros

#6 - Revenus passifs

Gagner de l'argent en dormant, c'est possible. On appelle ça les revenus passifs.

Il n'est pas question d'une arnaque mais d'une stratégie particulière qui consiste à travailler dur maintenant, pour gagner de l'argent plus tard et sans efforts supplémentaires.

Je partage avec vous les 7 sources de revenus passifs que j'ai mis en place ces dernières années.

Durée : 1h07 / Valeur : 97 euros

Et voici une partie des prochains ateliers :

Des ateliers à regarder en direct ou en Replay

Le truc super cool : si vous ne pouvez pas être présent à la séance, ce n’est pas grave car vous avez automatiquement accès au replay dans un espace de formation privé (avec toutes les archives du club, ainsi que des ressources en bonus)


Je ne fais pas ça (que) pour le plaisir de faire un webinaire hebdomadaire dans lequel vous allez apprendre des compétences et des connaissances utiles.


L’objectif pour moi est aussi et surtout de créer du nouveau contenu pour ma Masterclass. 


D'ailleurs, vous ne trouverez pas ce contenu ailleurs.


Ce que j'enseigne dans mes cours est issu de dizaines de lectures de livres en français et en anglais, de très longues discussions avec plusieurs experts de l'image et de l'entreprenariat, et surtout d'environ 10 ans d'expérience dans la photographie professionnelle.


Je me suis donné comme mission de faire ce que les écoles de photo et de journalisme ne veulent pas faire : enseigner l'entreprenariat, la vente et le marketing à des professionnels qui ont un réel besoin de ces compétences pour gagner correctement leur vie.


Et vous pouvez me faire confiance quand je vous dis que l'école ne vous apprend pas tout ça, car je suis moi-même régulièrement employé par Sciences-Po (dans le cadre du Master journalisme) et l'université de Perpignan pour donner des cours sur ce sujet. Je sais donc de quoi je parle...

Ce qu'en pensent mes élèves

Mais au fait, qui suis-je vraiment pour vous apprendre le marketing, la vente ou encore les techniques de reportage ?


Quelques membres de mes formations ont pris le temps d'enregistrer un message pour vous :

Une communauté et un réseau d'entrepreneurs comme vous

La grande erreur que font la plupart des entrepreneurs et donc des photographes est de rester seul.


"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin" dit l'adage, et cela n'a jamais été aussi vrai en 2020 !


En rejoignant le Club des Stratèges, vous intégrez un groupe de professionnels qui avance dans la même direction : celle du succès et des résultats concrets.


En faisant partie de ce cercle fermé et uniquement réservé aux plus méritants, vous allez pouvoir accéder à un réseau professionnel indispensable si vous voulez avancer plus vite que vos concurrents.


Les cours que nous allons faire ensemble et en direct seront l'occasion de mettre en commun des connaissances et des ressources pour faire avancer tout le monde.  


Le deal que je vous propose est donc le suivant : en rejoignant le Club des Stratège, vous pouvez accéder au live toutes les semaines, poser vos questions en direct (il y a un système de « tchat »).


Vous avez ensuite accès à toutes les archives GRATUITEMENT, dans l'espace de formation.


Le tout pour le prix d’un abonnement Netflix ou une pinte de bière tous les mois (ou un paquet de clope, si vraiment vous avez tous les vices !)


Pas mal non ?

Rejoindre la Communauté dès maintenant

Paiement sécurisé
Carte bancaire ou PayPal au choix

Satisfait ou remboursé
L'offre mensuelle est sans engagement, vous pouvez arrêter votre abonnement quand vous le souhaitez

Inscriptions ré-ouvertes

19,95 € / mois

Tarif normal mensuel sans engagement

Seulement 117 € / an

Soit moins de 10 euros par mois (engagement d'un an)

Accès aux séances en direct toutes les semaines

La possibilité de poser vos questions lors des sessions de live

Accès aux replay de tous les cours précédents dans un espace privé

Des ressources BONUS à venir (vous faites partie de mon cercle privilégié d'élèves)

Pourquoi ce n'est pas gratuit ?

Bonne question Jean-Pierre.


Quand j’ai commencé à réfléchir à cette nouvelle communauté, j’ai d’abord pensé à un accès gratuit, comme pour mon groupe Facebook réunissant plus de 1150 photographes.


Le problème, quand quelque chose est gratuit, c’est que les gens ne font pas l’effort de passer à l’action et donc n’obtiennent aucun résultat.


Vous savez comme moi que l’on a tendance à véritablement agir du moment où l’on s’est engagé financièrement dans quelque chose. 


L’autre argument qui m’a amené à mettre un « péage » à l’entrée du club, c’est que je ne veux pas de touriste, ni de gens pénibles.

Le Club des Stratège est un groupe d’entrepreneur, de professionnels, de gens qui sont là pour apprendre et pour bosser.


Ce n’est ni une association de quartier ni une colonie de vacances.


Si je m’engage personnellement et que je donne de mon temps, c’est uniquement pour aider des professionnels, sérieux et motivés. 


Je ne tolère pas les personnes nocives et toxiques. En général ces dernières crient au scandale quand elles voient une offre payante donc c’est une très bonne façon de « faire le tri ».


De toute façon, les entrepreneurs qui ne sont pas prêts à investir 10 balles dans leur avenir n’ont pas le bon état d’esprit pour réussir dans ce métier, ils ne sont pas les bienvenus dans le club.

Qui peut nous rejoindre ? (et qui ne peut pas)

Si vous faites partie des photographes qui pensent que :

  • C’était vachement mieux avant et aujourd’hui c’est tout pourri 
  • Le métier de photographe est mort à cause des amateurs qui nous volent notre travail 
  • C’est impossible de vendre des photos à la presse ni de vivre de la photo 


Merci de fermer cette page et de ne pas chercher à nous rejoindre. Nous n’avons pas besoin de vous.


Par contre, si vous avez compris que :

  • Le métier de photographe est en pleine mutation et c’est une chance car de nouvelles opportunités s’offrent à nous 
  • Il ne faut pas rester seul et agrandir son réseau pour avancer 
  • Investir sur soi et ses compétences est plus important que d’acheter le boitier Nikon ou Canon qui vient tout juste de sortir
  • Pour avoir des résultats il faut travailler dur et surtout efficacement 


Alors bienvenue dans notre Club !


Pourquoi parler de "Stratèges" ?

Être photographe aujourd'hui, ce n'est pas "juste" faire des photos. 

C'est aussi et surtout créer une entreprise qui génère assez de chiffres d'affaires pour payer ses factures, voyager, se faire plaisir et investir pour l'avenir.


Cela demande de la Stratégie.


Sans Stratégie, on ne peut pas gagner une guerre (d'où le petit logo de Spartiate) et donc remporter des victoires.


Sans Stratégie on reste frustré toute sa vie, pensant avec conviction que le succès et la chance de vivre de sa passion, ce n'est pas fait pour nous...


Les vrais Stratèges refusent de croire cela. Ils passent à l'action, se battent et prennent des risques pour atteindre leurs objectifs.


La question est simple :

Voulez-vous faire partie des Stratèges ?